Passage en AMP – Score 100 sur pagespeed/insights

Le projet AMP a été annoncé par Google le 7 octobre 2015 à la suite de discussions avec ses partenaires de la DNI (European Digital News Initiative) et d’autres éditeurs de presse et entreprises technologiques du monde entier sur l’amélioration des performances du Web mobile. Plus de 30 éditeurs de nouvelles et plusieurs sociétés de technologie (notamment Twitter, Pinterest, LinkedIn et WordPress) ont été initialement annoncés en tant que collaborateurs du projet AMP.

Les pages AMP sont apparues pour la première fois aux internautes en février 2016, lorsque Google a commencé à afficher les versions AMP des pages Web dans les résultats de recherche pour mobile. Initialement, les liens vers les pages AMP étaient limités à une section « Top Stories » des résultats de recherche pour mobile de Google; en septembre 2016, Google a commencé à créer des liens vers du contenu AMP dans la zone de résultats de recherche mobile principale.

Selon l’un des cofondateurs du projet AMP, Malte Ubl, AMP s’appelait à l’origine PCU [3], ce qui signifiait Portable Content Unit.

Les pages AMP sont publiées en ligne et peuvent être affichées dans la plupart des navigateurs actuels. Lorsqu’une page Web standard a une version AMP équivalente, un lien vers la page AMP est généralement placé dans une balise HTML dans le code source de la page standard. Comme la plupart des pages AMP sont facilement identifiables par les robots d’exploration Web, des tiers tels que les moteurs de recherche et d’autres sites Web de référence peuvent choisir de créer un lien vers la version AMP d’une page Web au lieu de la version standard.

Google indique que les pages AMP affichées dans la recherche Google se chargent généralement en moins d’une seconde et utilisent dix fois moins de données que les pages équivalentes non-AMP. CNBC a signalé une réduction de 75% du temps de chargement des pages mobiles pour les pages AMP par rapport aux pages non-AMP, tandis que Gizmodo a signalé que les pages AMP étaient chargées trois fois plus rapidement que les pages non-AMP.

Pour ma part j’ai donc changé la version de mon site pour une une version 100% AMP, aussi bien pour la homepage que pour le theme du blog WordPress: Résultat score 100 pour desktop et 98 mobile

https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/